à propos des soins individuels

♥ « Merci pour ton accompagnement empreint de douceur, de bienveillance et de professionnalisme. J’ai vécu des moments de grande détente à la fois du corps et de l’esprit. Je me suis laissée guider à travers ce voyage sensoriel dans la confiance la plus totale, et à l’écoute de mes ressentis profonds, j’ai naturellement mis mon mental en stand-by. De retour chez moi, j’ai pris plaisir à réciter le mantra que tu m’as conseillé, et depuis lors, chaque matin, je redécouvre la joie de sentir la vibration de ma voix se propager dans chaque cellule et chaque organe de mon corps. MERCI ! »
Laurence, août 2017

♥ « Les soins Reiki et Sons m’ont permis de traverser une phase délicate:  j’avais alors besoin de clarté et de pouvoir recontacter ma puissance; ceci pour vraiment m’accorder à mes ressentis afin de poser les actes justes. Les soins de Laure m’aident à aller vers mon intériorité dans la douceur en m’appuyant entre les séances sur les mantras et les musiques qu’elle prescrit. Ils sont adaptés à mes besoins du moment, dans un profond respect et une grande bienveillance. »
Élisabeth, février 2016

♥ « Tout comme les cercles de voix, les soins reiki-sons furent pour moi une découverte heureuse de plus d’équilibre, de plus de douceur, de plus de paix, d’un mieux-être psychologique ET physique. Merci, Laure! »
Ingrid, février 2016

♥ « Le massage sonore m’a accompagné vers l’intérieur, j’ai ressenti mes organes danser au rythme de chaque son… Chaque instrument m’a amené une qualité bien différente; la fluidité de l’eau et la joie du feu m’ont apporté un grand lâcher-prise pour rentrer avec le battement de la terre vers la profondeur de mon être, et là, me laisser soigner par la flûte, le vent qui caresse les blessures, la douceur qui guérit… Cela a participé à ma guérison artistique: la musique a rentré, a aligné, a joué, a dansé avec mes univers intérieurs. Merci Laure »
Olga, septembre 2014

♥ « Le massage musical fût une expérience extraordinairement touchante. J’ai découvert que chaque partie de mon corps était sensible à un son en particulier. »
Stéphanie, septembre 2014