Cas particulier: l’adulte haut potentiel